libre

Moto na tembe enfin libre

Transféré à la prison centrale ce lundi 18 novembre 2019, Héritier Watanabe a pu obtenir la liberté provisoire. Le chanteur congolais accusé d’atteinte à la pudeur et proxénétisme a été arrêté le samedi 16 novembre après la diffusion d’une sextape.

S'abonner à libre